WINGCHUNIROISE

........................................

Yi Quan

Le Yi Quan créé au début du 20e siécle est un art martial atypique.

Outre le fait qu'on n'y retrouve aucune forme codifiée, l'art de Wang Xiangzhai veut marier les principes clés des arts martiaux chinois à ce qu'il y a de plus efficace en occident. D'ailleurs, une grande partie des déplacements et techniques de frappe sont inspirées de la boxe anglaise.

Il met en avant le travail de l'esprit avec des exercices comme Zhan Zhuang (posture de l'arbre), les shili (sentir la force) ou le tuishou (poussée de mains).
La majeure partie de l'entraînement (les différents Zhan Zhuang, les jibengong, les shili et le tuishou) vise à développer la force «hun yuan li», c'est à dire la force multi-directionnelle (haut-bas, centre-extérieur, arrière-avant), pour ensuite savoir l'utiliser dans tout type de situations.

Le reste n'est qu'une recherche de spontanéité et de simplicité en combat, ce qui implique un esprit clair et vif (les exercices comme shili, zhan zhuang ou tuishou exigent une concentration intense), d'où le nom de l'art : la boxe de l'esprit.La pratique du Yi Quan a pour but de stimuler la circulation d’énergie pour préserver la santé (Chi Gong) et amener le pratiquant à comprendre et à développer la force interne pour le combat.

Il peut aussi bien compléter la pratique d'un autre art martial et aider à sa compréhension (Wing Chun), ou se suffire à lui-même.

Pratique du Yiquan

Informations issues des sites icilachine et de Bertrand Hurpy

Commandez le livre sur la médecine chinoise écrit par Bertrand Hurpy : ici

Télécharger ici la méthode d'apprentisage du Yiquan par Bertrand Hurpy
     
Apprentissage Yiquan
    
Pour lire ce document vous devez posséder Acrobat Reader

Ce logiciel est distribué gratuitement
Si nécessaire, cliquez sur ce lien pour télécharger Acrobat Reader
   
Acrobat Reader

  Entrainement chez le maitre Yao Chengguang